#Amir: C’est la première fois depuis longtemps que le public français ressent d’avoir choisi la chanson

 

Nous avons obtenu une occasion de parler avec le représentant de la France au concours Eurovision cette année. Il a répondu à toutes les questions que nous lui avons posées avec patience. D’abord, je peux dire que nous avons obtenu une occasion de parler avec l’un des plus sincère et courtois représentant. On pourra regarder ses réponses.

1. Comment vous sentez-vous d’être une partie de la grande famille d’Eurovision?

C’est une bonne occasion pour moi et un grand honneur. Et je suis très heureux d’être en mesure de le faire.

2. Il y a quelques semaines que vous avez publiées la dernière version de votre chanson et votre clip, est-ce que vous êtes satisfait de cela?

Oui, tout à fait! J’ai participé la révision de la chanson pour faire la version d’Eurovision et j’ai voulu être par ici, donc je suis vraiment heureux pour ça. Et je suis très heureux que le public a voulu aussi.

3. Vous avez une très belle vidéo que convient à votre chanson très bien. Quel est votre message à l’Europe avec votre chanson et votre vidéo?

Mon message à l’Europe est que cette chanson parle d’un élément, d’une chose dans ma vie qui me fait me sentir heureux, et j’ai voulu partager. Donc les personnes peuvent aussi chercher, comme le nom de ma chanson “J’ai cherché”, la chose que les rendent heureux, apporter la joie et un sentiment de satisfaction. Donc c’est le message que j’ai trouvé dans ma chanson, mais la chanson est ouverte à être interpretée de multiples façons.

4. Et quelles sont les réactions de votre chanson de votre pays et de réseaux sociaux? Et comment vous vous sentez quand vous les voyez?

Vraiment positives et ça me fait me sentir plus fort et plus confiant. J’espère qu’ils aimeront toujours comme ils aiment maintenant en mai. Et tous les fans de partout en Europe, tous les messages positifs que je reçois sont très encourageants. 

5. Hier soir, nous avons finalement appris toutes les chansons pour cette année. Est-ce que vous avez écouté une des chansons? Si vous avez écouté, est-ce que vous avez un favori ou un représentant que vous ne pouvez pas attender de connaître à Stockholm?

J’aime beaucoup de chansons et je pense que certaines m’ont inpressioné. Les chansons australienne, espagnole et croate sont très uniques et très fortes. Mais il y a une compétition difficile cette année, parce que tous les pays ont des chansons très fortes pour le concours d’Eurovision cette année. Je ressens vraiment comme ça, il n’y a pas une chanson que je n’ai pas aimée.

6. Il y a quelques jours, vous avez chanté une ancienne chanson française pour l’Eurovision qui s’appelle “L’oiseau et l’enfant”. Cette chanson est un bon vieux classique pour l’Eurovision et connaître cette chanson n’est pas quelque chose d’ordinaire. Est-ce que vous étiez un fan d’Eurovision avant votre participation à l’Eurovision?

Absolument! J’ai toujours regardé le spectacle depuis que j’étais très jeune, avec ma famille chaque année, en soutenant l’Israël fondamentalement et en devinant qui va gagner le concours. Et chaque année on se rappelle ces moments similaires. J’ai toujours regardé le spectacle parce que je m’y interesse beaucoup, et je pense que je sais beaucoup de choses sur l’Eurovision. Et “L’oiseau et l’enfant” est ma chanson préférée entre les chansons françaises pour l’Eurovision et j’ai chanté spontanément. Je suis très heureux que les gens aient aimé.

7. Avez-vous quelques chansons préférées dans l’histoire d’Eurovision?

J’aime “Sertab Erener” avec sa chanson “Everyway That I Can” pour la Turquie, la chanson israélienne “Golden Boy”. Il y a beaucoup de chansons que j’aime mais c’est très difficile pour reconnaitre le tout maintenant. “Heroes” de l’année dernière, “Euphoria” en 2012 étaient magnifiques. Généralement j’aime les chansons gagnantes.

8. Vous avez raccourci votre chanson à cause des règles d’Eurovision. Et la dernière version de votre chanson est principalement en anglais, et vous avez perdu un peu de la partie en français. Donc, est-ce que c’est une décision difficile pour vous que de se débarrasser d’une partie en français, quand vous représentez un pays conservateur sur la langue et la culture?

J’ai du couper un peu une partie de la chanson, parce que la chanson n’avait pas été écrite pour l’Eurovision au début. C’est pourquoi la chanson n’était pas de trois minutes. Et avant le décollage de ces quarante secondes que nous avons eu, j’ai dû choisir ce que je décollerais et je n’ai pas décollé les refrains, parce que les refrains sont les choses principales dans la chanson dont les personnes vont se rappeler, c’est le crochet de la chanson. Donc j’ai gardé les refrains qui sont en anglais, et après la seule partie que j’avais la possibilité de décoller est le refrain en français. Mais on a toujours les versets qui sont en français et ils racontent l’histoire. Donc si vous comparez les deux versions, j’ai gardé les parties en français dans les deux et il n’y a rien qui se répète. Mais j’utilise la même histoire dans les deux versions de la chanson, et c’était très important pour moi, ne pas décoller aucune partie de l’histoire, et je ne l’ai pas fait. J’ai seulement décolle quelque chose qui s’est répété. Donc la chanson a pu être plus courte et durer trois minutes.

9. On sait que la France n’est pas un pays qui est le fan d’Eurovision. Est-ce que c’est vrai ou c’est seulement un cliché ?

Je pense que les français sont découragés par les résultats à l’Eurovision. Nous ne nous sommes pas bien placés pour quelques années. Mais cette année, je pense vraiment que quelque chose de différent se passe. D’abord, ils ont choisi une chanson qui a même été révélée et qui est dans les radios. Donc les français ont le sentiment qu’ils ont donné une chanson à l’Eurovision qu’ils ont même aimé et qu’ils ont même connu. Parce que la plupart des années auparavant, ils se sont senti représentés par une chanson qu’ils ne pouvaient même pas commenter. Donc, c’est la première fois que j’ai une occasion. C’est-à-dire que la chanson a été choisie par le public français d’une certaine manière. Cela a apporté beaucoup de positivité, l’attitude vers de la chanson et vers l’Eurovision cette année est très positive ici. Et je suis très honoré d’être le vecteur de cette chose. Et je ne me suis pas attendu à tellement de positivité. Je pense que, la première fois dans des années, la France se sent concerné par l’Eurovision plus qu’avant.

10. Pendant des années, la France n’a pas atteint un bon résultat. Est-ce que vous  sentez une pression sur vous à cause de cette situation ?

Absolument ! Je ressens la pression, parce que je sais que mon pays avait de mauvais résultats à l’Eurovision dans les dernières années. Mais, je fais confiance à la chanson, je chante la chanson et je suis très chanceux d’avoir une chanson très forte et nous allons faire notre mieux de changer cela et faire un meilleur résultat cette année, même si ce n’est pas mon objectif principal, je n’essaye pas pour un score particulier. Je veux seulement faire honneur à mon pays, la France, que les français soient  fiers de la manière dont ils ont été représentés envers toute l’Europe. Je voudrais qu’ils sentent cette fierté dans leurs cœurs, et nous pouvons y arriver ensemble.

11. Vous avez beaucoup d’ethnicités dans votre famille. Et probablement vous avez grandis dans un environnement cosmopolite. Comment cette situation effectue le style de votre musique, ou est-ce que s’effectue le style de votre musique ?

En fait, s’effectue. Parce qu’il y a les influences qui viennent de mes origines orientales, mais en même temps, il y a aussi des influences occidentales dans ma musique. Et je pense que cela peut se sentir dans une certaine manière en écoutant mon album. D’abord je m’appelle Amir, ce n’est pas un nom français. Il y a beaucoup d’éléments qui produisent un sentiment que c’est une chose multicolore et multiculturelle. C’est une bonne chose pour moi, parce que c’est ce que je suis et si j’arrive à communiquer cela dans ma musique, ce sera une petite victoire pour moi. Et mon premier album, j’ai attendu être dans cette façon et maintenant l’album est fini et nous avons apparu dans un court intervalle. Je peux me sentir l’album. C’est un album moderne et français, mais il y a toujours des influences qui m’ont fait ce que je suis.

About the author

Ahmet K.

Eurovision ile 2003 yılında tanıştım. O günden bugüne yılın 365 günü benim için büyük bir tutku oldu ve yarışmaya gidebilmek en büyük hayalim haline geldi. Tam 11 yıl sonra bu hayalimi gerçekleştirdim. 2014, 2015, 2016, 2017 ve 2018 Eurovision Şarkı Yarışmalarında bulundum.

Add Comment

Click here to post a comment

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

WhatsApp Haber Bülteni/Newsletter

Choose Your Language

Advertisements




Spotify: Eurovision 2019

INFE Germany

Eurovision 2019 Final18/05/2019
59 gün kaldı.
Bumerang - Yazarkafe